Une véritable destination gastronomique, Carcassonne et sa Cité Médiévale vous accueillent pour un véritable plaisir gustatif.

4 Jours Gastronomiques à Carcassonne

Un séjour sous le signe de la Régalade !

Gwen & Mathieu vous emmènent pour 4 jours dans les rues de Carcassonne et vous font découvrir les bons petits mets de la ville ainsi que les excellents vins à déguster !

Place Carnot à Carcassonne avec ses terrasses et la convivialité du sud
© J.Roche - Ville de Carcassonne

Ça faisait longtemps que nous voulions visiter Carcassonne avec Mathieu.

Il est aussi gourmand que moi, un séjour sur place s’imposait ! Sitôt installés à l’hôtel, direction la ville basse : 

La Bastide Saint-Louis

pour découvrir ses petites rues aux couleurs chatoyantes, ses maisons à 3/4 étages, ses petites boutiques déco et design, sa place principale (Carnot) avec sa magnifique fontaine en marbre rouge et ses bars tous plus sympathiques les uns que les autres.

Mathieu est fan de vin et moi plutôt de bulles. On a tout de suite fait honneur aux spécialités locales ! Un verre de vin rouge pour Mathieu. Avec pas moins de 6 AOC locales (Minervois, Corbières, Limoux, Malepère et Cabardès), il n’avait que l’embarras du choix. Moi de mon côté, j’ai découvert la blanquette de Limoux et je n’ai pas été déçue par ce vin effervescent inventé avant le champagne. Brut, demi-sec ou méthode ancestrale… y en a pour tous les goûts. 🥂

                                                                                                                    👇  👇

Comme nous mettons un point d’honneur avec Mathieu à dégoter, à chaque voyage, des spécialités et des gourmandises (lui il est plutôt salé, et moi bec sucré), nous avons commencé à faire le tour des délicatesses, bouchers, fromagers, cavistes… Et puis forcément direction les Halles couvertes Prosper Montagné à quelques centaines de mètres de la place principale.

Sur place, c’est « la nocturne des Halles » en ce jeudi. Le principe est très amusant. Chacun achète un verre pour la modique somme de 2€. Ensuite, chacun se déplace, avec son verre, au grè des allées pour déguster le ou les vins de son choix, avec la chance de pouvoir discuter avec les vignerons qui les ont faits 😉. On agrémente tout ça de tapas : l’incontournable foie gras, mais aussi des saucissons (de canard, de foie à déguster froid ou chaud), des pâtés (préparés avec des porcs du Sud-ouest qui gambadent et mangent des glands), des boudins noirs du Sud-Ouest (ou gros « boudins à la viande » se mangent froids coupés en tranche comme du saucisson), des fritons (graisse de canard frites), des fromages de brebis incroyables (de la Montagne Noire ou des Pyrénées, ceux à la truffe ou à la liqueur de noix sont sublimes), chèvre frais ou affinés, tapenade, olives (la lucque avec sa forme de croissant de lune est une merveille…). Inutile de vous dire qu’on a passé un très bon moment. En plus, on s’est fait des copains (les Carcassonnais et Carcassonnaises sont très accueillants, chacun voulant nous faire goûter sa spécialité préférée) et on a récupéré plein de bonnes adresses…

Le lendemain matin, petit déjeuner copieux et découverte du « Carcassonnais », une brioche fourrée avec une crème pâtissière aux fruits confits. Après une longue visite de

la Cité médiévale,

nous avions décidé de nous faire plaisir en allant déguster l’incontournable Cassoulet qui se sert dans une cassole en terre cuite. Si le cassoulet est une spécialité régionale du Languedoc à base de viande (confits de canard ou d’oie, saucisse, épaule, échine ou jarret de porc), et de haricots blancs (haricots lingots du Lauragais ou Tarbais), attention ! Celui de Carcassonne diffère légèrement de celui de Castelnaudary ou de Toulouse, par le fait qu’on peut y rajouter de la perdrix rouge et du mouton. Chaque restaurateur se faisant un honneur d’y ajouter sa petite touche personnelle. Tout comme chaque boucher de la ville défend son honneur en fabriquant sa propre saucisse de Toulouse.

Et pour le dessert, je me suis régalée avec les parfums des glaces de la Belle Aude. Une fabrique reprise sous forme de SCOP (une société qui appartient à ses salariés) et qui met en avant des produits plein fruits issus de productions locales et responsables.

Une régalade comme on dit par ici !

©Sébastien Carles

                                                                                                                    👇  👇

Ambiance aux Halles Prosper Montagné
© J.Roche - Ville de Carcassonne

Dans l’après-midi, nous avons continué les dégustations de vins par des visites de vignobles (avec plus d’une quarantaine d’excursions, nous n’avions que l’embarras du choix). Mathieu en a profité pour acheter quelques cartons de « vins trésors », comme il les appelle, que nous allons faire découvrir à nos amis en rentrant.

Le soir, petite promenade toute à la douce en passant par le Pont Vieux et les rues typiques de la Trivalle. C’est au pied de la Cité, dans ce quartier qui regorge de cafés et restaurants que nous avons diné. Mathieu est parti sur du canard et moi sur un calamar avec du riz produit à quelques kilomètres de là.

Samedi matin, direction le Boulevard du Commandant Roumens pour le grand marché du samedi, histoire de continuer notre Food tour. Les gens s’interpellent, les odeurs et les couleurs nous donnent envie de tout gouter. Ah ! Ce que j’aime les marchés du Sud. Ensuite apéro tapas au soleil près du marché couvert Prosper Montagné. Les Carcassonnais savent vivre : le samedi matin, certaines rues sont barrées et les tables des cafés sont installées au milieu de la rue. Et plus, ça nous a permis de retrouver des rencontres de la « Nocturne des Halles« .

Promenade à pied vers

le Canal du Midi,

deuxième site patrimoine mondial de Carcassonne, juste en face de la gare. Nous observons le passage des péniches et une expo en plein air explique le fonctionnement des écluses. Petite sieste bien méritée à l’ombre des platanes, puis goûter. Y avait encore quelques spécialités que j’avais repéré et que je n’avais pas encore gouté et notamment les « écus de la Cité » au chocolat noir ou au lait, les « grès de la Cité » (des bonbons pralinés)…

Samedi soir, petit passage obligatoire dans un bar à vin. Nous en avons essayé plusieurs et je ne sais pas si j’ai préféré ceux de la ville haute (la Cité) ou ceux de la ville basse. Je crois qu’on va bientôt être incollable en vins du Sud-Ouest ! Dimanche, nous avons décidé d’aller respirer le bon air de la campagne et d’aller à Pradelles-en-Val pour aller déguster la meilleure mozzarella di buffala de France. A seulement 20 km de Carcassonne, au milieu des vignes et de la garrigue, une famille élève des bufflones (Antonini & Co). Ici tout est fait sur place : le pain, les pâtes fraîches, la mozzarella et les glaces au lait de bufflone. Une merveille !

Ce qui est sûr, c’est que ce séjour gastro à Carcassonne était à la hauteur de nos attentes. On reviendra se faire plaisir !

Le Canal du Midi sont de véritables chef-d'oeuvre de ce patrimoine classé à l'UNESCO
© J.Roche - Ville de Carcassonne

                                          Gwen

Vous pourriez aimer
Un week-end de Chevalier à Carcassonne
Camille et son conjoint emmènent leurs enfants Jules et Eva…
3 jours entre amis
Pierre nous raconte son séjour à Carcassonne avec ses amis…
3 jours, tranquille en vélo
Max et sa compagne prennent leur temps en vélo à…
Un week-end en amoureux
Ivan nous raconte son week-end romantique avec sa conjointe Émilie.…
Le Top 13 des plus belles vues de la Cité Médiévale
Sophie, notre photographe en herbe vous propose ses 13 lieux…